Laz Eurobat - Maisons Cibèle

Colonne vide

LAZ EUROBAT - CIBÈLE EST SPÉCIALISÉ DANS LA CONSTRUCTION DE MAISONS EN BOIS

Les différentes techniques de maisons en bois

- La fuste

Comme toutes les émergences architecturales antérieures à l’ère industrielle, cette conception est le résultat d’une constatation : Hormis pour les palais et les grands monuments, on ne transportait pas les matériaux de construction à plus d’une heure de charrette. C’est ainsi pourquoi les maisons bretonnes étaient en granit et ardoise, les maisons des marais en pisé et chaume, les maisons des régions forestières en bois. Cette technique présente également le grand intérêt d’être, encore de nos jours, entièrement réalisable avec les outils « de base » (et manu-portables) du bûcheron : hache, tronçonneuse et de quelques outils simples, équerre, compas, niveau Pour plus d’informations, voir 

- Le pan de bois (ou colombage)

Quand on est un peu moins contraint par le climat, on peut prendre le temps d’équarrir les bois et de mettre en œuvre des techniques structurelles conduisant à des volumes intérieurs plus importants… Si tout le monde a en tête la chaumière normande, il ne faut pas ignorer que, par exemple, le cœur du Paris historique (en gros, les arrondissements 1 à 9) contient encore plus de 10 000 immeubles entièrement en pan de bois (murs et plancher, sur 6 étages). C’est également encore le cas de tous les cœurs historiques des villes épargnées par les bombardements + photo maison du saumon à Chartres

- Le Poteau-poutre

Les techniques évoquées ci dessus sont extrêmement gourmandes en matière première… Ceci n’a pas été un réel problème aussi longtemps que celle-ci était quasi-gratuite. Pourtant, vint une époque où la marchandisation des ressources a contraint à cherhcerchercher des solutions plus économiques.Onéconomiques. On a donc espacé les éléments structuraux, et on a garni les vides ainsi étendus avec des matériaux peu chers, puisés à même le terroir. On trouve de telles réalisations essentiellement dans les régions de plaines forestières (Landes, Sologne…).

- La MOB (Maison à ossature bois)

La mécanisation des scieries et la valorisation de plus en plus importante de la matière première ont conduit à chercher à optimiser les sections porteuses. C’est véritablement d’Amérique du Nord qu’est venu l’essor de cette technique. Mais elle est expoitée en France depuis la fin de la guerre.

Aujourd’hui complètement optimisée , aussi bien sur la résistance sismique que sur la performance thermique, c’est elle que nous exploitons.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Artisan partenaire Habitatpresto

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.